Orfea

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche | Contact

dimanche 7 décembre 2014

NOUVELLE ÉQUIPE 2015 !

Les Enfants Terribles sont désormais repartis sur une nouvelle version de "Ondine", avec les acteurs suivants : Maxime BOUBEL, Lola LETAROUILLY, Louis-Aubry LONGERAY, Julien NACACHE, Margaux NAUDIN et Lila NOBAR. Metteur en scène et régisseur : Numa SADOUL. Assistant et responsable lumière : Tom COURBOULEX.

Lire la suite

mardi 11 novembre 2014

Enfant Terrible un jour, Enfant Terrible toujours !

Tous ceux qui ont contribué, ne fût-ce que de façon éphémère, a l'existence de la troupe sont à jamais gravés dans sa mémoire. Petite évocation chronologique...

Nouvel Enfant Terrible : le dauphin Dolphin.

PREMIÈRE ÉPOQUE : LES GRANDS GARÇONS, 2000/2006.
- 2000, "Les Grands Garçons en récréation" : Bastien BLANCHARD, Manuel CHEMLA, Thibaut MARINO, Grégoire SOUSTRE.
- 2002 : "Les Diablogues" : Bastien BLANCHARD, Vincent BRUCKERT, Thomas CAUVIN, Manuel CHEMLA, Florian MARTEAU, Marinus OOSTERBEEK.
- 2004 à 2006, "Le Cirque volant des Monty Python" : Bastien BLANCHARD, Thomas CAUVIN, Manuel CHEMLA, Hugo FERRANDEZ, Hugo LECHARTRE, Florian MARTEAU. + Adrien SALY, Florent SERÉE, juste passés.

DEUXIÈME ÉPOQUE : LES ENFANTS TERRIBLES, depuis 2008.
- 2008, "Le Voyageur sans bagage" : Bastien BLANCHARD, Thomas CAUVIN, Karim CHEMLA, Manuel CHEMLA, Holly-Rose CLEGG, Lauriane FOISSIN, Mathilde FERNANDEZ, Louis-Aubry LONGERAY, Tania OUDINET, Louis PATÉ-CHRIST.
- 2010, "Épisode de la vie d'un Auteur" : Bastien BLANCHARD, Karim CHEMLA, Tom COURBOULEX, Lauriane FOISSIN, Mathilde FERNANDEZ, Issam KADICHI, Louis-Aubry LONGERAY, Tania OUDINET. + Bertrand COUSIN, Thomas DEBRIX, juste passés.
- 2012, "Un Air de famille" : Blandine CAUVIN, Tom COURBOULEX, Lisa GERBI, Louis-Aubry LONGERAY, Tania OUDINET, Elliot TROTEREAU.
- 2014, "Ondine" : Maxime BOUBEL, Blandine CAUVIN, Lola LETAROUILLY, Louis-Aubry LONGERAY, Julien NACACHE, Lila NOBAR, Sofia TSOUVALAS.
- 2015, "Ondine" : Maxime BOUBEL, Lola LETAROUILLY, Louis-Aubry LONGERAY, Julien NACACHE, Margaux NAUDIN, Lila NOBAR.

lundi 16 septembre 2013

Enfant Terrible un jour, Enfant Terrible toujours !

Tous ceux qui ont contribué, ne fût-ce que de façon éphémère, a l'existence de la troupe sont à jamais gravés dans sa mémoire. Petite évocation chronologique...

Nouvel Enfant Terrible : le chien Caruso.

PREMIÈRE ÉPOQUE : LES GRANDS GARÇONS, 2000/2006.
- 2000, "Les Grands Garçons en récréation" : Bastien BLANCHARD, Manuel CHEMLA, Thibaut MARINO, Grégoire SOUSTRE.
- 2002 : "Les Diablogues" : Bastien BLANCHARD, Vincent BRUCKERT, Thomas CAUVIN, Manuel CHEMLA, Florian MARTEAU, Marinus OOSTERBEEK.
- 2004 à 2006, "Le Cirque volant des Monty Python" : Bastien BLANCHARD, Thomas CAUVIN, Manuel CHEMLA, Hugo FERRANDEZ, Hugo LECHARTRE, Florian MARTEAU. + Adrien SALY, Florent SERÉE, juste passés.

DEUXIÈME ÉPOQUE : LES ENFANTS TERRIBLES, depuis 2008.
- 2008, "Le Voyageur sans bagage" : Bastien BLANCHARD, Thomas CAUVIN, Karim CHEMLA, Manuel CHEMLA, Holly-Rose CLEGG, Lauriane FOISSIN, Mathilde FERNANDEZ, Louis-Aubry LONGERAY, Tania OUDINET, Louis PATÉ-CHRIST.
- 2010, "Épisode de la vie d'un Auteur" : Bastien BLANCHARD, Karim CHEMLA, Tom COURBOULEX, Lauriane FOISSIN, Mathilde FERNANDEZ, Issam KADICHI, Louis-Aubry LONGERAY, Tania OUDINET. + Bertrand COUSIN, Thomas DEBRIX, juste passés.
- 2012, "Un Air de famille" : Blandine CAUVIN, Tom COURBOULEX, Lisa GERBI, Louis-Aubry LONGERAY, Tania OUDINET, Elliot TROTEREAU.
- 2014, "Ondine" : Maxime BOUBEL, Blandine CAUVIN, Lola LETAROUILLY, Louis-Aubry LONGERAY, Julien NACACHE, Lila NOBAR, Sofia TSOUVALAS.

samedi 19 mai 2012

Enfant Terrible un jour, Enfant Terrible toujours !

Tous ceux qui ont contribué, ne fût-ce que de façon éphémère, a l'existence de la troupe sont à jamais gravés dans sa mémoire. Petite évocation chronologique...

Nouvel Enfant Terrible : le chien Caruso.

PREMIÈRE ÉPOQUE : LES GRANDS GARÇONS, 2000/2006.
- 2000, "Les Grands Garçons en récréation" : Bastien BLANCHARD, Manuel CHEMLA, Thibaut MARINO, Grégoire SOUSTRE.
- 2002 : "Les Diablogues" : Bastien BLANCHARD, Vincent BRUCKERT, Thomas CAUVIN, Manuel CHEMLA, Florian MARTEAU, Marinus OOSTERBEEK.
- 2004 à 2006, "Le Cirque volant des Monty Python" : Bastien BLANCHARD, Thomas CAUVIN, Manuel CHEMLA, Hugo FERRANDEZ, Hugo LECHARTRE, Florian MARTEAU. + Adrien SALY, Florent SERÉE, juste passés.

DEUXIÈME ÉPOQUE : LES ENFANTS TERRIBLES, depuis 2008.
- 2008, "Le Voyageur sans bagage" : Bastien BLANCHARD, Thomas CAUVIN, Karim CHEMLA, Manuel CHEMLA, Holly-Rose CLEGG, Lauriane FOISSIN, Mathilde FERNANDEZ, Louis-Aubry LONGERAY, Tania OUDINET, Louis PATÉ-CHRIST.
- 2012, "Épisode de la vie d'un Auteur" : Bastien BLANCHARD, Karim CHEMLA, Tom COURBOULEX, Lauriane FOISSIN, Mathilde FERNANDEZ, Issam KADICHI, Louis-Aubry LONGERAY, Tania OUDINET. + Bertrand COUSIN, Thomas DEBRIX, juste passés.

mardi 2 novembre 2010

Une "critique" sympathique des représentations parisiennes

dimanche, 31 octobre 2010

Je me souviens d'Anouilh.

Je me souviens d’avoir été aussi jeune et affamé que les ados qui s’emparent ce soir de la scène de la Comédie Nation, avec peur de rien et l’envie de jouer à très haute voix, de tout être à la fois. J’aurai aimé rencontrer alors un bon professeur. Ce soir, il ne faut pas plus longtemps que la première seconde à ces jeunes acteurs pour exister à 100%. Chaque personnage sitôt dessiné. Pour rester après dans le rythme et aussi féroces que le texte. Pour parler vrai, j’aime enfin voir jouer des amateurs sans craindre de les voir jouer faux.

Je me souviens d’avoir bizarrement lu d’Anouilh, trop tôt et il y a très longtemps, les pièces roses, pièces noires et pièces grinçantes, avant même de comprendre que tout théâtre était avant tout fait pour être joué sur scène. Avant de savoir qu’Antigone avait d’abord été écrit par Sophocle. En lisant les pièces, je commençais au moins à comprendre le sens de l’ironie, la politesse du désespoir. Toute mise en scène d’Anouilh balance sans doute entre deux feux, c’est ce soir en surface moins noir que drôle, même burlesque. Quoiqu’à gratter un peu…

Je me souviens avoir vu une seule des ses pièces, la dernière (le Nombril) en 1981. Ensuite Anouilh mourut, puis trente ans durant ses pièces disparurent des scènes. Trop écrites, trop datées, trop peu flexibles? Cette année il a 100 ans, il est temps. J’aime voir ce soir Anouilh non trahi un peu détourné, joué comme du Feydeau, en crescendo, tous quiproquos télescopés. J’aime le contraste entre le contexte suranné de l’après guerre (les « cher maitre » et les réquisitions de m2 carrés), et l’énergie contemporaine et  jubilatoire des très jeunes acteurs. Pas de temps à perdre pour tout s’approprier : ils n’ont qu’une heure! J’aime voir une pièce qui fait rire sur un si grave sujet : les emmerdeurs…. Pour nous étourdir dans l’éternel tourbillon des égoïsmes.

Je me souviens de « Léon » (ne pas confondre avec « Léon »). Ca marche à tous les coups. Et j’aime voir mes propres fils rire pour la première fois des mots d’Anouilh. Je pense qu’ils s’en souviendront. L’un d’eux m’explique ce que le costume du plombier doit à Super Mario.

Je me souviens d’avoir lu (vers 1975 ?), trop tôt encore, les entretiens de Numa Sadoul avec Gotlib. Adolescent alors,  découvrant pour la première fois que des œuvres pouvaient non seulement se lire avec plaisir mais s’interpréter. Ignorant toutes les années d’après jusqu’à presque maintenant que l’interlocuteur sur papier d’Hergé, Franquin, Moebius, Tardi et les autres, mettait aussi le mouvement en scène, et Anouilh qui plus est. J’aime quand les univers sortent des cases.

Je me souviendrai d’Episodes de la vie d’un auteur, de Jean Anouilh, interprété par les Enfants Terribles et mis en scène par Numa Sadoul, à la Comedie Nation.

C’était hier soir samedi, et encore aujourd’hui.

Guy Degeorges, blog "Un soir ou un autre"
(http://unsoirouunautre.hautetfort.com/archive/2010/10/31/je-me-souviens-d-anouilh.html)

Paris, octobre 2010

Samedi 30 et dimanche 31 octobre 2010 : fin de la tournée de "Épisode de la vie d'un Auteur", une apothéose dans un théâtre parisien, le Comédie Nation, avec des acteurs percutants, un public nombreux et comblé, bref une conclusion parfaite pour un travail aussi original !

(photo F. Fernandez - montage A. Droguet)

dimanche 30 août 2009

Les Enfants Terribles sont de retour !


(photo François Fernandez)

Les répétitions ont commencé vers le mois de juin 2009 avec une nouvelle équipe motivée pour un nouveau projet...
Encore une pièce de Jean Anouilh : "Épisode de la vie d'un auteur" a l'avantage de ne pas être connu, d'être très peu joué, et de s'avérer percutant et très drôle !
A suivre, de très près...


(photo François Fernandez)

samedi 8 mars 2008

Les Enfants Terribles


(photo François Fernandez)

Tout a commencé par la troupe des Grands Garçons produite par l'association RéCréation de Saint-Paul : d'abord enfants, puis ados, ces cinq garçons étaient issus des ateliers théâtre de Numa Sadoul à Saint-Paul et à Nice. La principe était de les faire travailler, répéter et jouer dans des conditions et des théâtres dignes des troupes professionnelles. Après une mini-comédie musicale, "Les Grands Garçons en récréation" (en 1999), puis les "Diablogues" de Roland Dubillard (2001-2003), leur "Cirque volant des Monty Python" (2006) a tourné dans les théâtres et festivals du département, avant de triompher au off d'Avignon (2006, théâtre de la Petite Caserne).

En 2007, le noyau s'enrichit de cinq nouveaux éléments de valeur, toujours ados évidemment, dont quatre filles. La troupe prend le nom des Enfants Terribles. En même temps, l'association ORFEA est créée à Saint-Paul pour présider à ses destinées. Et pour lui servir de vitrine, le site que vous parcourez en ce moment est monté dans la foulée par Sylvie Billet, à qui il convient par ailleurs de rendre grâces pour avoir toujours encouragé le travail des deux troupes. Elle est rejointe par Bastien Blanchard qui gère les pages "photos" et "vidéos" du site.

Comme le défi consiste, depuis le début, à viser toujours plus haut, ce sera donc, pour la première fois, une "vraie" pièce en entier, et tant qu'à faire, un sommet du répertoire contemporain : Le Voyageur sans bagage de Jean Anouilh, pas souvent monté, sans doute parce qu'il nécessite des acteurs particulièrement performants.